L’Axe Tokyo-Liège à l’heure du Tour

Deux soirées spéciales sont consacrées aujourd’hui au Tour de France, au Japon et en Belgique. La culture du cyclisme y est éloignée, mais le Tour y parle le même langage…

Sept mois avant le départ de la 99ème édition, le Tour de France accomplit un grand écart à l’échelle planétaire. Chronologiquement, les festivités débutent avec une Nuit du Tour organisée au Japon avec le concours de la chaîne J-Sports, qui diffuse la course au mois de juillet depuis 1999. Enthousiasmés par l’épreuve et par les récents résultats de leurs représentants en 2009 (Beppu et Arashiro, premiers Japonais à l’arrivée), les téléspectateurs nippons ont aussi pris l’habitude de suivre une présentation spéciale en décembre. Cette année, c’est Bernard Hinault qui s’est rendu à Tokyo pour détailler lors d’une émission exceptionnelle le parcours et les enjeux de la prochaine édition.


L’historique des coureurs belges, qui ont tout remporté sur le Tour, n’a rien de comparable avec celui des Japonais. Mais la passion qui anime les amateurs de cyclisme au pays de Merckx, de Van Impe ou de Boonen, reste intacte. Et comme à chacune des visites de la Grande Boucle en Belgique, l’accueil du public promet d’être chaleureux pour le Grand Départ 2012. C’est précisément à Liège qu’est organisée la deuxième Nuit du Tour de ce 2 décembre. Pour l’occasion, les Liégeois sont tous invités à inaugurer le parcours du prologue sur lequel se départageront les coureurs le 30 juin prochain. La balade sera suivie d’un spectacle son et lumière projeté sur la façade du Palais provincial, auquel assisteront notamment Christian Prudhomme, directeur du Tour de France ; André Gilles, député président de l’assemblée de la Province de Liège ; et Philippe Gilbert, le héros local ayant achevé une saison époustouflante à la première place du classement mondial.



Toutes les actus