Saitama Criterium by Le Tour de France : L'intercontinentale du vélo

Le 26 octobre prochain, une journée de course exceptionnelle sera organisée à Saitama, avec une sélection de coureurs du peloton international, mêlés aux meilleurs cyclistes japonais. Sous le signe de la rencontre, et de la passion du vélo...

Invité par le Président d'Amaury Sport Organisation, Jean-Etienne Amaury, le Maire de Saitama, Hayato Shimizu, a rendu visite au Tour de France hier au Mont Saint-Michel et en a profité pour annoncer les détails de cette première édition en présence du Directeur de course Jean-François Pescheux et de l'ambassadeur de l'épreuve, Bernard Hinault.

Une nouvelle échéance, un spectacle de cyclisme urbain, une confrontation musclée entre les champions qui s'expliquent en ce moment sur le Tour de France. Voilà ce que vont pouvoir vivre les spectateurs et téléspectateurs du Saitama Critérium by le Tour de France, et même un peu plus. Le Japon suit d'un œil attentif le cyclisme depuis plus de trente ans, notamment grâce à la diffusion des images du Tour par J-Sports, et accompagne le mouvement d'internationalisation de ce sport. L'organisation des championnats du monde en 1990 a signifié à tous l'implication et l'intérêt des Japonais pour le cyclisme. Ils seront le 26 octobre prochain au cœur de la planète vélo, avec un rassemblement de champions qui se départageront sur un format inédit, pendant une journée dédiée à la fois au Tour de France et à l'intérêt que lui porte une des nations phares du continent asiatique.« Le succès du Tour de France a largement dépassé le seul cadre de la France, et son rayonnement à travers le monde est aujourd'hui un objectif majeur pour A.S.O. », a précisé Jean-Etienne Amaury.

Dès lors, un peloton sera symboliquement composé d'environ 30 coureurs japonais et de 30 coureurs internationaux, engagés à titre individuel sur un Critérium dont l'ordonnancement vise au dynamisme de l'initiative. Accoutumées au rythme des compétitions sur piste, les Japonais retrouveront cette énergie sur le circuit de 2,7 km tracé au cœur de Saitama, voisine de Tokyo. Trois courses ont été imaginées au programme de la journée : une course aux points (30 coureurs), avec une dotation à chacun des 8 passages sur la ligne d'arrivée ; une course par élimination (30 coureurs) de laquelle seront exclus 3 coureurs à chaque tour ; puis une course en peloton complet (60 coureurs), qui promet au terme de 20 tours un sprint de la plus haute intensité. « La cérémonie protocolaire de remise des trophées aura lieu au crépuscule, tout comme à l'arrivée de cette centième Tour sur les Champs-Elysées » a rajouté Jean-François Pescheux.

L'esprit du Tour rendant visite au pays du soleil levant, le Maire de Saitama souhaite « offrir aux Japonais un événement haut en couleur, ouvert à tous, et fédérateur», et « organiser un village du Tour assurant entre autres choses une vraie rencontre entre la France et le Japon ». Et nul doute que pour ce rendez-vous, Yukiya Arashiro sera animé de la mission d'honorer son maillot de champion du Japon, comme il l'a déjà fait en prenant les devants sur la route de Marseille il y a quelques jours. Cette fois-ci, le coureur d'Europcar jouera à domicile…

Retrouvez des photos libres de droit de la conférence de presse du Critérium de Saïtama by Le Tour de France au Mont-Saint-Michel



Toutes les actus